Réfection de souches de cheminées

INTITULÉ Remise en état de 18 souches de cheminées fortement dégradées
NATURE OPÉRATION Projet réalisé
ÉTENDUE MISSION Etude et suivi du chantier
LOCALISATION 11 rue André Antoine
75018 Paris
DATE 2000
MAÎTRE D’OUVRAGE Cabinet Ganvert
SURFACE 160 m2
COÛT 60.000 €
PROGRAMME Les travaux comprennent la réfection de 18 souches de cheminées en toiture, le tubage des conduits utilisés et l’accès aux ramoneurs.

Cet immeuble inscrit dans le périmètre architectural de la butte Montmartre se distingue notamment par ses grandes souches de cheminées hautes de 5 mètres pour certaines d’entre elles.

Le manque d’entretien a permis à l’eau de pluie de pénétrer le ciment entourant les boisseaux et d’oxyder l’ossature métallique.

L’augmentation de volume des aciers a entraîné la fissuration et l’éclatement des enduits.

Certains morceaux de cheminées sont tombés dans la rue risquant ainsi de blesser des passants.

Des filets de protection ont donc été installés en urgence afin de prévenir tout accident susceptible de mettre la vie des passants ainsi que des habitants de l’immeuble en danger et un périmètre de protection a été mis en place dans la rue en attendant le commencement des travaux définitifs.

Les travaux ont consisté par la suite à piocher les enduits des cheminées, procéder à la réfection des joints des boisseaux, installer des grillages métalliques au pourtour des conduits, enduire au mortier de ciment batard taloché, refaire les couronnements, changer les mitrons et poser des bandes métalliques porte solin au pied des souches.

Afin d’assurer la sécurité des ramoneurs, des lignes de vie ont été disposées sur le terrasson et des consoles en acier avec échelles ont été mises en place sur toutes les cheminées du brisis.

Un tubage surmonté d’un astato a été réalisé à l’intérieur de chaque conduit servant pour le gaz.